Le Moniteur des Pharmacies n° 2655 du 09/12/2006
 

PROFESSION

Actualité

La loi de financement de la Sécurité sociale à peine votée, les syndicats et l'Assurance maladie ont élaboré un avenant à la convention évitant la généralisation du dispositif « tiers payant contre générique ».


But des partenaires conventionnels : reprendre la main dans l'application de cette mesure. « L'objectif est d'utiliser la loi à bon escient dans les zones qui n'ont pas atteint un taux de substitution suffisant », commente Gilles Bonnefond, secrétaire général de l'USPO. Rappelons que le PLFSS instaure par défaut ce dispositif, début 2007, dans les départements n'ayant pas atteint leur objectif 2006. La mesure devrait finalement rester une aide là où c'est nécessaire. « Tiers payant contre générique » en dessous de 65 %. Lors de leur réunion de mardi, les partenaires conventionnels ont acté que l'engagement des pharmaciens sur les génériques a été respecté : à fin novembre, le taux de substitution était de 68,5 %. En dessous de 65 %, les départements devront appliquer le dispositif conditionnant le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...