Le Moniteur des Pharmacies n° 2654 du 02/12/2006
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


Une personne sur trois environ (35 % des hommes et 27 % des femmes) est incapable de citer les derniers vaccins qu'elle a reçus et deux personnes sur cinq (38 %) ignorent que cette prévention est recommandée à l'âge adulte. Ces résultats, tirés de l'enquête nationale « Cap Prévention » initiée par le laboratoire Zydus, confirment les lacunes de la population en matière de prévention vaccinale. Pourtant, la majeure partie des personnes interrogées se déclare consciente de l'importance de la vaccination et de son suivi. Elles expriment d'ailleurs un besoin fort d'information sur les vaccins les plus médiatisés (hépatite B, grippe, tétanos). L'officinal apparaît le mieux armé pour combler leurs lacunes. Son rôle de prévention et d'information est plébiscité dans l'enquête. Pour recevoir un conseil de prévention, 46 % des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...