Le Moniteur des Pharmacies n° 2652 du 25/11/2006
 

PHARMACOVIGILANCE

Produits

Prescription


Les médecins ne le savent peut-être pas encore assez : la télithromycine est susceptible d'entraîner un allongement de l'intervalle QT, donc l'apparition de torsades de pointes. Sur treize cas récemment notifiés en Europe, le rôle direct de Ketek en concernait onze. De plus, des atteintes hépatiques graves ayant conduit à une transplantation du foie et quatre décès ont été signalés il y a peu. Prudence donc face aux prescriptions de ce macrolide. Ketek est contre-indiqué chez les patients souffrant d'un syndrome du QT long (congénital, antécédent) ou d'un allongement du QT. Méfiance chez les sujets ayant des antécédents de pathologies cardiaques (maladie coronarienne, arythmie ventriculaire, hypokaliémie, bradycardie...). Attention également aux traitements concomitants notamment certaines statines (contre-indiquées), les autres médicaments allongeant le QT et les puissants inhibiteurs du cytochrome P450 3A4 ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...