Le Moniteur des Pharmacies n° 2652 du 25/11/2006
 

OFFICINE - ÉCONOMIE

Cahier spécial

L'annuel

En 2006, l'officine subit de plein fouet les effets du plan médicament et des autres mesures de redressement des comptes sociaux liées aux produits de santé. L a fracture est telle que les syndicats revendiquent l'abandon de la marge dégressive lissée pour un mode de rému nération qui garantirait l'évolution de la marge sur un marché en panne de croissance.


Après un exercice 2005 favorable, c'est le coup d'arrêt, brutal et imprévu, en 2006. Sur les huit premiers mois, le remboursable chute de 6,6 % en unités par rapport à la même période de l'an dernier, le CA stagne et, plus grave, la marge baisse de 3,3 % en valeur. Du jamais vu. Quelle douche froide ! Personne n'avait envisagé un tel scénario-catastrophe, même si on savait que la loi de financement 2006 aurait un impact sur l'économie de l'officine. Baisses de prix sur certaines molécules mais aussi sur l'ensemble du Répertoire, fixation du prix des génériques à 50 % de celui des princeps (contre 40 % auparavant), veinotoniques à 15 %, déremboursements, grands conditionnements sont autant de banderilles fichées dans la marge officinale. Le plus inquiétant, c'est qu'elles porteront encore ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...