Le Moniteur des Pharmacies n° 2651 du 18/11/2006
 

ÉQUIPE

Entreprise

Entre transformer l'arrière-boutique en coin repas, aménager une cuisine équipée ou distribuer des tickets-restaurant, quelle formule choisir ? Petite recette pour offrir aux salariés une pause déjeuner agréable.


Pour des raisons de commodité (domicile éloigné, manque de temps...), les salariés de l'officine peuvent émettre le souhait de déjeuner sur place. Il s'agit d'une demande tout à fait légitime que l'employeur ne peut refuser. Permettre aux salariés de manger sur leur lieu de travail n'est pas l'exclusivité des grandes entreprises dotées de cantines ou de restaurants. Même les plus petites entreprises ont des obligations. Reste que l'article R. 232-10 du Code du travail énonce un principe strict : « Les travailleurs ne doivent pas prendre leur repas dans les locaux affectés au travail. » Alors, comment faire ? Vous avez le choix entre ménager un coin repas ou proposer des tickets-restaurant. 1. Le coin repas. Dans les entreprises où le nombre de salariés désirant déjeuner sur le lieu de travail ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...