Le Moniteur des Pharmacies n° 2651 du 18/11/2006
 

Actualité

Enquête

Tous les sociologues l'affirment : sans une révision de l'urbanisme et la reconstruction du tissu social, les banlieues françaises ne connaîtront pas la paix. Des projets commencent à voir le jour.


Dans le quartier du Haut-du-Lièvre, à Nancy, la municipalité a commencé la démolition de certains bâtiments, dont des tours. Des lotissements pavillonnaires vont y être construits pour mixer la population et donner une nouvelle image à ce quartier réputé sensible. Environ 5 000 personnes y habitent, contre 12 000 jusqu'à la fin des années 90. « Je suis née dans ce quartier et j'y travaille depuis l'ouverture de la pharmacie, en 1975, sans jamais rencontrer de problème particulier », affirme la préparatrice de la pharmacie du centre commercial des Tamaris. Ce que confirme Arnaud Guyotat, titulaire de l'autre officine du quartier, qu'il rachetée il y a moins de deux ans. « Pendant les émeutes il y a un an, il y a eu certes quelques mouvements qui ont suscité l'arrivée ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...