Le Moniteur des Pharmacies n° 2651 du 18/11/2006
 

POLITIQUE DE SANTÉ

Actualité


Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) sont dans le collimateur de l'Assurance maladie, qui vient de renforcer ses actions contre leurs prescriptions excessives. Objectif : faire baisser de 3 % leur remboursement en 2007. Ces médicaments figurent aujourd'hui parmi les plus remboursés en France : plus d'un milliard d'euros en 2005 (+ 75 % depuis 2000) pour 47 millions de boîtes. Et les prescriptions continuent d'augmenter. Les Français consomment en moyenne 19 comprimés par personne (contre 12 en Allemagne) et 69 boîtes pour 100 habitants. D'après les statistiques de l'Assurance maladie, certaines prescriptions ne se justifient pas. Première mesure mise en place pour faire baisser ces dépenses de santé inutiles : les délégués de l'Assurance maladie et les médecins-conseils vont rencontrer les plus gros prescripteurs d'IPP. Le message ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...