Le Moniteur des Pharmacies n° 2650 du 11/11/2006
 

RECHERCHE

Actualité


Enfin une molécule qui pourrait traiter la cause de la maladie d'Alzheimer. Flurizan inaugure une nouvelle classe thérapeutique, celle des inhibiteurs sélectifs de la protéine bêta-amyloïde 42. En diminuant la production de cette protéine, le médicament semble inhiber la formation des plaques amyloïdes. Ces plaques séniles sont impliquées dans le déclin cognitif progressif. Les essais de phase II en double aveugle contre placebo, menés sur des patients aux stades initial ou intermédiaire, ont montré une réduction du déclin de 45 %. Des résultats si encourageants que des essais de phase III vont débuter sur des formes légères. Source : Myriad Pharmaceuticals.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...