Le Moniteur des Pharmacies n° 2649 du 04/11/2006
 

Actualité

Enquête

Fini les travées de linéaires qui n'en finissent plus ! Aujourd'hui, il faut de la personnalisation, de la mise en scène, du plaisir, du sens, de l'unique pour mieux vendre. Y compris en pharmacie ! Décodage des dernières tendances d'agencement, exemples à la clé. Nous vous proposons aussi de découvrir les nouveautés en matière d'automates et d'écrans multimédias.


Quel que soit le secteur d'activité, les points de vente aménagés selon les principes de l'architecture marchande afficheraient des performances après travaux comparables à celles d'un simple agencement il y a 10 ans : + 20 à + 30 % de chiffre d'affaires. Il faut donc investir plus pour un résultat équivalent. Une personnalisation extrême, une forte identité du point de vente, de l'audace, de la mise en scène, de la polysensorialité, une consommation plaisir, des ambiances différenciées semblent payantes, même au sein de l'univers de la santé qui devient de plus en plus synonyme de prévention, de bien-être et de confort. Thierry Trasbot, de Boursin Pavitub, a vu émerger une nouvelle catégorie de pharmaciens qui veulent moins « faire neuf et propre » qu'« apporter de la valeur ajoutée au ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...