Le Moniteur des Pharmacies n° 2648 du 28/10/2006
 

AGENCEMENT

Entreprise

La loi est claire : toute l'équipe est tenue au secret médical et au respect de la vie privée des patients. Pourtant son application au comptoir mérite quelques améliorations, notamment côté agencement. Dix conseils pour être au top de la confidentialité.


La discrétion n'est pas forcément un concept utopique, même dans une pharmacie de 35 m2 ! La solution ? Elle passe avant tout par la communication et le respect du client. Reste ensuite à adapter la configuration des lieux en fonction de ses possibilités. L'important étant de rester vigilant à chaque étape de la délivrance. 1.Attention aux vitrines sans fond ! Offrir aux passants la visibilité dans toute l'officine, c'est bien... à condition qu'ils ne puissent pas décoder le nom des boîtes délivrées. Une fois la nuit tombée, tout devient spectacle à l'intérieur de la pharmacie. Autant dire qu'il faut penser à placer les comptoirs loin de la vitrine... 2.A chacun son tour. Si à la poste ou à la banque les gens ont pris l'habitude d'attendre patiemment leur tour ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...