Le Moniteur des Pharmacies n° 2647 du 21/10/2006
 

PROFESSION

Actualité

Un questionnaire explorant de nombreux aspects de la profession a été envoyé par l'UDF à 32 954 officinaux. Leurs réponses sont riches d'enseignements. En voici les principaux.


Rien ne se fera sans les acteurs de santé, sans les écouter, sans les appeler à participer, assure Jean-Luc Préel, chargé des questions de santé à l'UDF. Après les médecins l'année dernière, nous avons voulu interroger les pharmaciens qui sont des partenaires importants dans le système de soins. » Un formulaire de près de 70 questions a été envoyé à 32 954 d'entre eux. Taux de retour : environ 10 %. « 2 437 réponses, c'est un chiffre très important pour un questionnaire auquel il fallait consacrer au moins une heure, se satisfait Jean-Luc Préel. Certains étaient accompagnés de plusieurs pages très argumentées. » Une profession peu écoutée... Les pharmaciens ont l'impression de ne pas être écoutés et encore moins associés aux décisions qui les concernent. Ils se sentent dévalorisés, insuffisamment ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...