Le Moniteur des Pharmacies n° 2647 du 21/10/2006
 

Entreprise

Moniteur Expert


CAS PRATIQUE N° 1Jeanne est traitée contre un cancer. Les médecins ne lui ont pas révélé sa maladie. Le pharmacien chez qui Jeanne s'approvisionne en médicaments peut-il rompre l'ignorance dans laquelle sa cliente est tenue ? Non. Le pharmacien est lié au secret professionnel. La connaissance de la maladie, déduite de l'ordonnance, est par nature confidentielle. Dans ce sens, le code de déontologie rappelle au pharmacien qu'il doit « s'abstenir de formuler un diagnostic sur la maladie au traitement de laquelle il est amené à collaborer ». La ligne à ne pas franchir est ténue. Le pharmacien doit donc rester prudent avec le patient (ou le porteur de l'ordonnance) et ses commentaires ne peuvent dépasser le cadre du traitement, d'autant que le médecin peut avoir caché une partie de la vérité ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...