Le Moniteur des Pharmacies n° 2647 du 21/10/2006
 

PROFESSION

Actualité


Au printemps 2006, les médecins prescrivent en moyenne une ligne de prescription sur dix en DCI, alors qu'ils en prescrivaient une sur cent au printemps 2002 », se réjouit la Mutualité française. Une première. Selon son « Baromètre de la prescription en DCI », les médecins généralistes continuent de prescrire davantage en DCI que les spécialistes : 11 % contre 4 %. La Mutualité note la « quasi-disparition » des comportements réfractaires chez les généralistes. La moitié d'entre eux sont prêts à prescrire en DCI et un sur cinq en est convaincu. Du côté des spécialistes, seuls 10 % y sont encore réfractaires. La Mutualité estime que l'accord du 5 juin 2002 revalorisant les honoraires des médecins en contrepartie d'une hausse des prescriptions en DCI « a permis d'amorcer un ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...