Le Moniteur des Pharmacies n° 2647 du 21/10/2006
 

PHARMACOVIGILANCE

Produits

Prescription


Le RCP des différents médicaments composés de carbocistéine signale au chapitre « Effets indésirables » de « possibles phénomènes d'intolérance digestive ». Pourtant, la tolérance cutanée de la molécule n'est pas toujours optimale. Les 27es Journées françaises de pharmacovigilance ont été l'occasion de montrer que les effets indésirables cutanés de la carbocistéine mais aussi de l'acétylcystéine étaient sous-estimés. Par exemple, en 2006, le centre nantais a compté 154 cas pour lesquels la carbocistéine pourrait être à l'origine d'effets cutanés. Pour trois d'entre eux, son implication est certaine. Mais la plupart du temps, le mucolytique est associé à un traitement antibiotique. En Espagne, il y a eu 136 notifications d'allergie à l'acétylcystéine : six cas graves dont deux chocs anaphylactiques ont été signalés. Plusieurs réactions allergiques ont également été enregistrées suite ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...