Le Moniteur des Pharmacies n° 2645 du 07/10/2006
 

RÉGIONS

Actualité


Vu l'importance de l'enjeu [le développement du générique], les représentants syndicaux des pharmaciens et la CPAM de Paris ont pris l'engagement de réserver le bénéfice de la dispense d'avance des frais aux assurés qui acceptent la délivrance de génériques. » C'est en ces termes que la caisse écrit, depuis le 28 septembre, aux officinaux parisiens pour les prévenir de la mesure destinée, dès le 16 octobre, à pousser le générique. Les délégués de la CPAM remettent depuis lundi aux pharmaciens des documents explicatifs à l'intention des assurés. « Nous avons voulu faire passer le message que s'ils ne font pas d'avance, c'est un service que nous leur rendons », explique Marie-Armelle Vanot, présidente de la FSPF de Paris. Et que tous doivent participer à l'effort collectif... « Les documents expliquent que ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK