Le Moniteur des Pharmacies n° 2645 du 07/10/2006
 

VOS CLIENTS L'ONT LU

Produits

Prescription


« Médicaments déremboursés, jusqu'à 4 fois plus chers ! », dénonce 60 Millions de consommateurs. L'Institut national de la consommation a acheté dans une officine de quartier 21 médicaments déremboursés - parmi eux « des piliers de l'armoire à pharmacie » (Efferalgan Vitamine C, Eludril, Exomuc...) -, dont les prix auraient pratiquement doublé depuis le début de l'année. Le record revient aux suppositoires Bronchorectine et au collyre Vitarutine, avec des hausses respectives de 289 % et 349 %. La faute aux laboratoires qui « se frottent les mains », explique-t-on. Les officinaux, eux, sont présentés comme pratiquant des marges plus ou moins élevées, et négociant des remises plus ou moins importantes. Le magazine prédit solennellement « la fin du prix unique du médicament » et dévoile les commandes directes. Comme ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...