Le Moniteur des Pharmacies n° 2642 du 23/09/2006
 

LICENCE-MASTÈRE-DOCTORAT

Carrières

La commission chargée de réfléchir à l'intégration des études de médecine et de pharmacie au cursus européen licence-mastère-doctorat a remis son rapport cet été. Au programme : plus de flexibilité et de mutualisation des enseignements entre les filières.


L'objectif visé par la commission était de mettre en oeuvre le nouveau cursus dès la rentrée 2007. Les ministres chargés de la santé et de l'enseignement supérieur ont précisé, en recevant le rapport de la commission, que leurs services établiraient rapidement les mesures concrètes qu'appellent les propositions. En tout cas, le nouveau cursus devrait enrichir la formation de pharmacien et, grâce au décloisonnement des filières « médecine », « dentaire », « pharmacie » et « sage-femme », participer à l'amélioration de la gestion des problèmes liés à la démographie médicale. Des filières moins cloisonnées. La commission a formulé des propositions pour permettre des « flux entrants et des flux sortants d'étudiants » durant les trois années de licence (L1, L2 et L3). Le but : assurer un « décloisonnement des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...