Le Moniteur des Pharmacies n° 2642 du 23/09/2006
 

PHARMACOVIGILANCE

Produits

Prescription


De récents cas d'agranulocytose, dont quatre fatals, survenus sous Ferriprox ont conduit au rappel des conditions de prescription de la défériprone. Ce médicament de 2e intention des surcharges en fer lors de thalassémie majeure (disponible à l'hôpital) est connu pour provoquer des agranulocytoses. Or, il apparaît que les recommandations liées à son usage n'ont pas été respectées : absence de surveillance hebdomadaire des polynucléaires neutrophiles, arrêt du traitement pas immédiat en présence de neutropénie, prescription hors AMM. Si une neutropénie est détectée, Ferriprox doit être suspendu ; la NFS est vérifiée tous les jours puis, une fois les neutrophiles revenus à la normale, toutes les semaines pendant trois semaines. Si la neutropénie est grave ou qu'il s'agit d'une agranulocytose, le patient doit aussi recevoir des facteurs de croissance granulocytaires. En ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...