Le Moniteur des Pharmacies n° 2642 du 23/09/2006
 

POLITIQUE DE SANTÉ

Actualité

Le rapport de la Cour relativise l'amélioration des comptes de la Sécurité sociale et réclame la tête de la rétrocession.


En présentant le rapport annuel de la Cour des comptes sur la Sécurité sociale, Philippe Seguin, son premier président, a douché l'enthousiasme du gouvernement. Il convient que la branche maladie a vu son déficit se réduire de 12,3 MdEuro(s) en 2004 à 8 MdEuro(s) en 2005, et que, pour la première fois depuis sa création, en 1997, l'ONDAM a été respecté. « Mais ce déficit reste le troisième plus fort depuis 1945 », relativise-t-il, soulignant que les économies liées à la maîtrise médicalisée ont été inférieures à ce qui était attendu pour 2005 (1,6 MdEuro(s) au lieu de 3MdEuro(s)). Et si les comptes du régime général montrent en 2005 un déficit de 11,6 MdEuro(s) contre 13,2 MdEuro(s) en 2004, cela « ne doit pas masquer le fait que le déficit, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...