Le Moniteur des Pharmacies n° 2641 du 16/09/2006
 

RADIOPHARMACIEN

Carrières

Succès de la médecine nucléaire oblige, la radiopharmacie est aujourd'hui une activité porteuse. Mais les pharmaciens spécialisés ne sont pas assez nombreux pour couvrir les besoins nationaux, notamment à l'hôpital. Le point sur un métier résolument voué à un bel avenir.


D'après la dernière enquête du Syndicat national des radiopharmaciens (SNRPH) en février dernier, près de 100 radiopharmaciens sont aujourd'hui en poste. Depuis 2001, les effectifs ont pratiquement doublé ! Une évolution qui va bien sûr de pair avec celle de la médecine nucléaire. Car les techniques de diagnostic utilisant la radioactivité connaissent un véritable essor depuis quelques années avec le développement à vitesse grand V de la tomographie par émission de positons (TEP) et du parc de caméras TEP. « Mais la radioactivité ne concerne pas uniquement le diagnostic, elle est aussi utilisée en thérapeutique avec la radio-immunothérapie », précise Nathalie Rizzo-Padoin, présidente du SNRPH, radiopharmacienne à l'hôpital Lariboisière (Paris). Nombreux débouchés. En pratique, comment définir le métier de radiopharmacien ? « Nous sommes en quelque sorte une mini-PUI au ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...