Le Moniteur des Pharmacies n° 2641 du 16/09/2006
 

EUROPE

Actualité


Dans le collimateur de l'Office des cartels allemand depuis quelques années, les principaux répartiteurs du pays (Anzag, Phoenix, Gehe/Celesio et Sanacorp) viennent d'être condamnés à une amende de 2,6 MEuro(s), somme jugée dérisoire eu égard à leurs résultats affichés (80 % du marché). Ces grossistes ont fait appel, réfutant les faits qui leur sont reprochés. L'affaire remonte à 2003 alors qu'Anzag avait augmenté les escomptes accordés aux officines, déclenchant une bataille des rabais sur le marché. Cette pratique d'Anzag avait cessé lors d'un changement de direction. Les quatre répartiteurs s'étaient alors accordés sur les prix en se « répartissant » le marché des officines. Certains titulaires s'étaient ainsi vu imposer des prix prohibitifs par leur répartiteur habituel aux seules fins de les inciter à adopter un concurrent auquel était imparti ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...