Le Moniteur des Pharmacies n° 2640 du 09/09/2006
 

SALAIRES À LA CARTE

Carrières

Le salaire à la carte, imaginé aux Etats-Unis, connaît un véritable engouement chez nos voisins anglais. Il pourrait devenir le système privilégié de rémunération dans le secteur pharmaceutique. Effet de mode ?


A 30 ans, John, célibataire, souhaite d'abord un salaire à la hauteur de ses désirs de consommation mais n'hésite pas à faire quelques concessions sur son fixe pour bénéficier d'une voiture de fonction. Peter, 44 ans, père de quatre enfants, est séduit par un capital décès et une mutuelle performante tandis que Anny, 50 ans, mise d'abord sur l'épargne retraite... Plutôt que d'augmenter directement le salaire fixe, les sociétés ont désormais recours à toute une palette d'avantages non pris en compte sur la fiche de paie. Une pratique poussée à l'extrême avec le « flex » ou « salaire cafétéria » qui permet au salarié de choisir entre différentes options. « Cette pratique vient d'outre-Atlantique et existe depuis plus d'une dizaine d'années, mais les Anglais ont poussé le plus loin ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...