Le Moniteur des Pharmacies n° 2640 du 09/09/2006
 

PROFESSION

Actualité

Malgré le respect de l'ONDAM, le ministère annonce de nouvelles mesures sur le médicament pour 2006. Dont la mise à contribution des répartiteurs, principale inquiétude pour l'officine.


Parmi les mesures d'économies supplémentaires annoncées mardi par le ministère de la Santé (voir encadré), la surtaxation des grossistes-répartiteurs à hauteur de 50 MEuro(s) sur 2006 est la plus inquiétante pour l'officine. « Nous ne comprenons pas !, lance Jean-Louis Méry, président de la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique. L'ONDAM est en passe d'être atteint alors même que les effets de toutes les mesures de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2006 ne se sont pas encore fait sentir. Sur les sept premiers mois de l'année, le CA de la Répartition a baissé de 0,52 %, sa marge en valeur de 3,75 %, les volumes de 8,25 % ! Une manoeuvre politique qui consiste à taxer la Répartition pour prendre de la marge aux pharmaciens, c'est ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...