Le Moniteur des Pharmacies n° 2640 du 09/09/2006
 

PROFESSION

Actualité


L'embrouillamini entourant les astreintes et l'arrêté voulu par Bercy (rédigé mais pas publié) remettent-ils en cause leur paiement par l'UNCAM ? Celle-ci assure au Moniteur que non. Elle honorera son engagement conventionnel : tout pharmacien adhérant à la convention dans le délai imparti de deux mois suivant la réception du texte dans sa pharmacie peut d'ores et déjà envoyer le tableau des astreintes qu'il a réalisées dans le mois et il sera normalement payé. La convention prenant effet le 26 juillet, toute astreinte effectuée depuis doit donc être honorée si le titulaire respecte les règles d'adhésion et de déclaration de ses gardes (voir aussi notre dossier p. 16). L'UNCAM a donc décidé de passer outre les atermoiements de Bercy. En revanche, elle ne veut pas entendre parler de rétroactivité de paiement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...