Le Moniteur des Pharmacies n° 2639 du 02/09/2006
 

RÉGIONS

Actualité


Initiée en juin dernier, l'URCAM de Franche-Comté relance en ce début septembre et jusqu'à la fin du mois une campagne presse et télé contre la banalisation des psychotropes. Son slogan : « Somnifères et tranquillisants, il est temps d'en parler ». Cette campagne, qui vise à la fois les médecins généralistes et le grand public, souligne le risque que la consommation des anxiolytiques et des somnifères devienne ordinaire. « Notre but n'est pas de diaboliser ni de culpabiliser les personnes qui tirent bénéfice de ces médicaments, mais de faire prendre conscience à la population que la consommation de ces traitements n'est pas un acte banal, qu'elle n'est pas toujours sans conséquences et qu'elle nécessite d'en parler, expliquent les responsables de l'URCAM. Les patients attendent trop du médicament pour des troubles ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...