Le Moniteur des Pharmacies n° 2638 du 26/08/2006
 

PROFESSION

Actualité


La pravastatine 20 mg et 40 mg (Vasten, Elisor) a mis le feu aux poudres avant l'heure avec sa commercialisation dès juillet par certains génériqueurs, sous couvert d'un certificat complémentaire de protection déchu. La polémique a pris fin le 10 août dernier avec la chute du brevet, permettant ainsi aux pharmaciens de substituer sans retenue. Avec un potentiel de plus de 370 millions d'euros (rotation de 740 boîtes/pharmacie/an en moyenne), le marché de la pravastatine est le premier potentiel du Répertoire en chiffre d'affaires. Comme pour les précédents blockbusters, on s'attend à une montée en charge rapide des génériques. A titre de comparaison, les taux de substitution sur le groupe générique simvastatine dépassaient les 65 % après seulement 5 mois de commercialisation et franchissent aujourd'hui le cap des 70 %, ce ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...