Le Moniteur des Pharmacies n° 2637 du 15/07/2006
 

Actualité

Enquête


Le Jardin d'éden du château du Colombier est l'illustration vivante de l'histoire des jardins, depuis Charlemagne jusqu'au XVe siècle. Jadis, dans ce pré fleuri, les damoiseaux et damoiselles jouaient au croquet ou aux échecs. On s'embrassait sous la gloriette. Ce « jardin de références » s'enorgueillit de posséder 87 espèces médicinales différentes. On y retrouve des herbes culinaires et médicinales aux noms savoureux et aux sonorités de travaux pratiques : ail d'ours, épervière jaune, hysope, scabieuse, lysimaque, germandrée, grande consoude, saponaire, mélisse, santoline et sauge sclarée, appelée aussi la « toute bonne ». Au château du Colombier, avec un peu de chance, le visiteur pourra croiser Daturine, l'herboriste un brin sorcière. Dans les cuisines, elle l'initiera à l'utilisation des plantes médicinales et aromatiques et, peut-être, lui livrera quelques-uns de ses secrets ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...