Le Moniteur des Pharmacies n° 2637 du 15/07/2006
 

EN BREF

Actualité


Dans un communiqué publié mardi, le syndicat met en garde les pouvoirs publics face « au risque de rupture de l'accès aux soins de proximité, gravement préjudiciable aux patients ». Si jusqu'ici les officinaux ont vendu à perte, « la tendance est maintenant au non-référencement ». La FSPF « comprend les pharmaciens puisque toutes les demandes qu'elle a faites aux autorités de tutelle sont restées lettre morte », et revendique l'instauration de prix limites d'achat compatibles avec les prix limites de vente imposés.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK