Le Moniteur des Pharmacies n° 2637 du 15/07/2006
 

Actualité

Enquête

L'apothicairerie de l'hôtel-Dieu de Baugé, en Maine-et-Loire, fondée en 1675, est l'une des plus complètes du patrimoine hospitalier français.


Elle a notamment conservé ses superbes faïences de Nevers des XVIIe et XVIIIe siècles, ainsi que des albarelli lyonnais et italiens des XVIe et XVIIe siècles. Au total, ce sont 600 récipients différents qui reposent sur des dressoirs torsadés de style Louis XIII. Certaines pièces sont considérées comme des exemplaires quasi uniques. Il faut admirer également les 140 silènes qui servaient à conserver les plantes. Peintes dans un style uniforme à motif végétal, ces boîtes cylindriques sont encore pleines aujourd'hui. Une centaine de petits verres à piédouche, datant du XVIIe siècle, étaient utilisés pour conserver les poudres dont du sang de bouc ou des yeux d'écrevisse ! Mais l'actualité du moment, c'est l'ouverture au public, depuis début juillet, de la grande salle des malades de l'hôtel-Dieu. Elle abritera dorénavant une exposition ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...