Le Moniteur des Pharmacies n° 2636 du 08/07/2006
 

RECHERCHE

Actualité


Des chercheurs américains ont découvert comment l'alphasynucléine participait à la mort des neurones dopaminergiques. La première anomalie associée à la surproduction de cet élément protéique est le blocage du transport des protéines entre le réticulum endoplasmique, zone de production, et l'appareil de Golgi, zone de triage avant envoi au bon endroit dans la cellule. Il existe des gènes susceptibles de moduler l'expression de l'alphasynucléine. Tous les résultats obtenus suggèrent la possibilité d'atténuer la toxicité de cette protéine. Source : Agence de presse médicale, d'après « Science ».

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...