Le Moniteur des Pharmacies n° 2636 du 08/07/2006
 

PROFESSION

Actualité


Le Haut Conseil pour l'avenir de l'assurance maladie (HCAAM) devait boucler jeudi son rapport annuel en y incluant notamment sa note sur le médicament. Comme nous l'annoncions dans notre édition du 6 mai dernier, cet avis n'est guère rassurant. D'abord, le HCAAM stigmatise la forte prescription française liée à un comportement inadéquat de l'ensemble des médecins. Il estime que si la baisse de consommation de médicaments ne devait pas se poursuivre, il faudrait « muscler les instruments de la régulation macroéconomique du médicament » pour éviter que « la croissance des revenus et des marges » des laboratoires, des grossistes et des pharmaciens ne se poursuive « au-delà de l'optimum »... Certes, notre système garantit un accès rapide à la population au médicament, mais « il convient de procéder régulièrement à une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...