Le Moniteur des Pharmacies n° 2634 du 24/06/2006
 

PHARMACOVIGILANCE

Produits

Prescription


Plusieurs cas de lymphomes sévères affectant le foie et la rate ont été diagnostiqués chez de jeunes Américains atteints de la maladie de Crohn. Entre 1998 et début 2006, 27 000 jeunes adultes et 10 000 enfants ou adolescents de moins de 18 ans ont reçu du Remicade (infliximab). Six cas de lymphome T hépatosplénique dont cinq ont entraîné la mort ont été notifiés. Dans tous les cas, les patients recevaient aussi de l'Imurel (azathioprine) ou du Purinéthol (6-mercaptopurine). Il n'est pas possible aujourd'hui d'écarter le risque de développer un lymphome lors d'un traitement par Remicade au cours d'une maladie de Crohn. D'autres évaluations de ce risque sont en cours. Pour le moment le résumé des caractéristiques du produit et la notice de Remicade incluent ces nouvelles informations. En France, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...