Le Moniteur des Pharmacies n° 2634 du 24/06/2006
 

MARCHÉ : MINCEUR

Cahier spécial

Marchés 2005

La bonne forme du marché de la minceur, porté par les compléments alimentaires, masque les mauvaises performances des substituts de repas. Le fait que les différentes marques souhaitent redéfinir leurs produits (« en-cas alimentaires », « compléments de repas »...) signe une période de rupture dans ce marché.


Selon IMS Health, l'officine a vu son rayon minceur prendre du poids en 2005 (+ 5,4 % en valeur et + 4,5 % en volume par rapport à 2004). Une performance essentiellement due aux compléments alimentaires (+ 14,3 % en valeur, pour 139,1 MEuro(s) de CA) et, dans une moindre mesure, aux anticellulitiques (+ 3,2 %, 50,9 MEuro(s)). En revanche, c'est la diète pour les substituts de repas qui affichent un piteux - 7,9 % en valeur et un calamiteux - 15,2 % en volume. Quatre acteurs se partagent près des trois quarts de ce segment de marché. Le leader incontestable est Milical (Nutrition et Santé) avec 22,5 % des parts de marché, suivi par Sokoja (Arkopharma) avec 15 %, Cegipharma avec 13 % et Protical (Omega Pharma) avec 12,5 ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...