Le Moniteur des Pharmacies n° 2633 du 17/06/2006
 

COMMISSION DES COMPTES DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

Actualité

L'événement

A croire que rien n'y fait. Pour la quatrième année consécutive, le déficit du régime général dépassera les 10 milliards d'euros. Mais, pour une fois, la branche maladie n'est pas en cause. Au contraire, elle se désendette.


Après 11,9 milliards d'euros en 2004 et 11,6 milliards en 2005, le déficit du régime général de la Sécurité sociale serait de 10,3 milliards en 2006, selon les prévisions établies par la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS). La loi de financement avait prévu 8,9 milliards d'euros... Mais, pour la première fois depuis longtemps, ce n'est pas la branche maladie qui plombe le système mais les branches famille et retraite qui subissent une dégradation globale de 3,6 milliards, avec des déficits respectifs de 1,5 et 2,2 milliards. Les départs anticipés des carrières longues sont plus nombreux que prévus et la montée en charge de la prestation d'accueil du jeune enfant avec les collectivités locales s'avère très coûteuse. La branche maladie, elle, poursuivrait son désendettement en 2006, « mais ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...