Le Moniteur des Pharmacies n° 2633 du 17/06/2006
 

PROFESSION

Actualité


En signant, en février, un protocole permettant de ne plus faire de tiers payant aux patients refusant les génériques, les pharmaciens et la CPAM des Alpes-Maritimes ont fait progresser le taux moyen de pénétration des génériques de près de 15 points à 67,5 % ! Une idée que les officinaux approuvent largement (voir page 5). Seulement voilà, fin mai, la CPAM a cru bon d'envoyer une lettre - en recommandé avec accusé de réception - aux officines dont elle estimait le taux de délivrance de princeps en tiers payant encore trop important (120 sur 466, selon le syndicat départemental). Dans sa lettre, au ton cassant et inquisiteur, elle demande aux destinataires de respecter le protocole signé, qui « se pose en termes d'obligation », et brandit, devant « ce déficit de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...