Le Moniteur des Pharmacies n° 2632 du 10/06/2006
 

RECHERCHE

Actualité


Des chercheurs américains suggèrent que le diabète et l'obésité sont associés au risque d'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP). Ils ont analysé une cohorte de 422 hommes parmi lesquels 91 avaient une HBP. Leur indice de masse corporelle (IMC ) et la glycémie ont été étudiés. Par rapport aux patients dont l'IMC était inférieur à 25 kg/m2, le risque d'HBP était multiplié par 1,41 pour les hommes en surpoids (IMC entre 25 et 30 kg/m2) et par 1,27 pour ceux présentant une obésité modérée (IMC entre 30 à 35 kg/m2). Le risque apparaît 2,25 fois plus élevé pour les obésités plus sévères. Sur le critère glycémique, une glycémie à jeun élevée (plus de 1,1 g/l) semble multiplier le risque par près de 3. Les hommes déjà identifiés comme diabétiques ont ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...