Le Moniteur des Pharmacies n° 2631 du 03/06/2006
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


La Société française d'ophtalmologie s'est intéressée à nos voies lacrymales. Car le larmoiement est une pathologie fréquente : après 65 ans, mais aussi entre 0 et 10 ans. 752 patients ont été inclus dans une étude qui s'est déroulée pendant deux ans dans deux services d'ophtalmologie à Reims et Nancy. Les chiffres montrent une nette prédominance féminine (60 % des cas), accentuée après 65 ans. A Reims, les femmes de moins de 55 ans représentent 54 % des patients, mais ce pourcentage passe à 68 % après 65 ans. Chez les enfants, ce sont les 0 à 2 ans qui sont concernés en priorité. Chez 5 à 20 % des nourrissons, un obstacle partiel ou complet au niveau de ces conduits empêche l'évacuation des larmes. Dans 90 % des cas, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...