Le Moniteur des Pharmacies n° 2631 du 03/06/2006
 

Actualité

Enquête


La Lorraine est un excellent exemple de collaboration réussie entre CEIP et pharmaciens. Le comité départemental d'éducation pour la santé de Meurthe-et-Moselle (CODES 54) a ainsi conçu, en partenariat avec le CEIP de Nancy, une plaquette support de dialogue destinée au pharmacien. Intitulée « Tranquillisants, somnifères... parlons-en », son objectif est de renforcer la bonne utilisation des médicaments anxiolytiques et hypnotiques lors d'une première prescription et de limiter ainsi le risque de pharmacodépendance. « Cette plaquette permet au pharmacien d'ouvrir un dialogue autour d'une primoprescription et de poser des questions », précise Valérie Gibaja, pharmacienne au CEIP de Nancy. Car le problème de la dépendance aux tranquillisants et aux somnifères est non seulement lié au caractère du produit consommé, à la personnalité du patient et à des prescriptions inappropriées, mais aussi ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...