Le Moniteur des Pharmacies n° 2628 du 13/05/2006
 

EN BREF

Actualité


Une nouvelle instruction a été ouverte par la juge Marie-Odile Bertella-Geffroy à la suite de deux plaintes déposées par des familles imputant le suicide de leurs enfants au Distilbène. Une étude épidémiologique est en cours. De son côté, l'association Hhorages (Halte aux hormones artificielles pour les grossesses) révèle que 538 des 660 enfants imprégnés in-utero qu'elle a étudiés, ont une atteinte psychiatrique. Parmi eux, elle a dénombré 112 tentatives de suicide dont 22 abouties, soit quatre fois le pourcentage observé dans la population générale. Les conséquences physiques de l'exposition in utero à ce médicament (cancers, stérilité, malformations génitales) ont déjà fait l'objet de réparations en justice.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...