Le Moniteur des Pharmacies n° 2628 du 13/05/2006
 

SANTÉ PUBLIQUE

Carrières

Le premier établissement d'enseignement supérieur dédié à la santé publique verra le jour à la rentrée. L'Ecole des hautes études en santé publique permettra aux pharmaciens, notamment, de se préparer aux fonctions d'Etat ou d'obtenir un diplôme national de type mastère.


L'Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) ouvrira ses portes en septembre 2006. L'une de ses missions est d'assurer la formation des personnes ayant à exercer des fonctions de direction, de gestion, d'inspection ou de contrôle dans les domaines sanitaires, sociaux ou médicosociaux. Cette mission est actuellement dévolue à l'ENSP, l'Ecole nationale de la santé publique, située à Rennes. Ce qui la distingue de l'école rennaise ? Outre cet objectif de formation, l'EHESP proposera un enseignement supérieur en matière de santé publique, au sens universitaire du terme, avec la possibilité de délivrer des diplômes nationaux. Parallèlement, il est prévu que l'EHESP contribue aux activités de recherche, en collaboration avec l'INSERM. « Par rapport à l'Ecole de santé publique existante (qui disparaîtra pour se fondre dans l'EHESP), l'objectif de la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...