Le Moniteur des Pharmacies n° 2627 du 06/05/2006
 

RECHERCHE

Actualité


Des résultats encourageants. Voilà ce que l'on peut dire des études menées chez l'animal pour des protéines recombinantes, en l'occurrence un interféron et une hormone de croissance, administrables par voie orale. Jusqu'à présent, cette voie d'administration était impossible car les protéines sont dégradées dans le tractus digestif. En modifiant génétiquement l'interféron alpha et l'hormone de croissance, il a été possible de les rendre résistants à la dégradation protéasique. L'interféron modifié Belerofon et l'hormone de croissance modifiée Vitatropin ont de plus montré une durée de vie dans le sang plus longue que les protéines non transformées injectées directement. Source : Nautilus Biotech.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...