Le Moniteur des Pharmacies n° 2625 du 22/04/2006
 

RECHERCHE

Actualité


L'anomalie du métabolisme du fer aboutissant à une surcharge cellulaire diffuse est plus connue sous le nom d'hémochromatose. Elle peut aboutir à une dégénérescence cellulaire. Une molécule, l'hepcidine, pourrait jouer un rôle majeur dans la régulation du fer. L'augmentation de sa production exercerait un effet bénéfique en limitant les effets toxiques de l'accumulation du fer dans les cellules hépatiques. L'hepcidine semble entraîner une réduction de l'absorption du fer par les cellules intestinales. Elle assure aussi sa redistribution dans l'organisme. Des pistes thérapeutiques prometteuses. Source : INSERM.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...