Le Moniteur des Pharmacies n° 2625 du 22/04/2006
 

RECHERCHE

Actualité


L'insuline va sûrement bénéficier d'un système de délivrance inédit. Un gel de polymère biodégradable, appelé MedinGel, a en effet été découvert par une équipe du CNRS. A délivrance contrôlée, biorésorbable, non toxique (c'est mieux !) et à élimination urinaire, il possède la viscosité d'un dentifrice et est compatible avec un mode d'injection sous-cutané. Mais son plus gros avantage est ailleurs : il peut emprisonner un médicament et le relarguer progressivement. Ainsi, le procédé fonctionne même avec une molécule fragile comme l'insuline pour laquelle la durée d'action a été prolongée chez la souris de 24 heures, à 3 jours, voire une semaine. On peut donc imaginer passer d'un rythme d'injection quotidien à hebdomadaire pour l'insuline basale. Des travaux ont aussi été menés avec des antibiotiques et un agoniste de la LH-RH. Source ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...