Le Moniteur des Pharmacies n° 2623 du 08/04/2006
 

PROFESSION

Actualité


Avec 27 salariés, des stagiaires et quelques bénévoles, PSF-CI gère environ 40 expatriés et 350 employés sur le terrain (Afrique, Asie, Caraïbes...). Son budget 2005 frôlait les 13 millions d'euros, financé notamment par l'ONU, l'Union européenne et l'OMS. Mais l'ONG bute aujourd'hui sur un déficit proche de 600 000 Euro(s). « Nous ne sommes pas loin de la procédure d'alerte, qui risque de provoquer un enchaînement de problèmes, jusqu'au dépôt de bilan », avoue Ghislaine Soulier, responsable de la communication. D'où vient le trou ? Le déficit a gonflé pour deux raisons principales, selon Yacine Louz, directeur des opérations : « Les bailleurs de fonds nous ont longtemps financés par des subventions "au réel" ; aujourd'hui, ils demandent que les ONG s'engagent sur 5 à 15 % du coût des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...