Le Moniteur des Pharmacies n° 2622 du 01/04/2006
 

ECONOMIE

Entreprise


Les pharmaciens n'ont pas d'autre solution que d'augmenter l'effort de substitution pour récupérer la perte de marge consécutive aux baisses de prix et à l'encadrement des prestations de service. L'élargissement du Répertoire en 2006 devrait y contribuer. Parmi les lancements de taille, le ramipril (10 janvier dernier), le lisinopril-hydrochlorothiazide (17 avril), l'azithromycine (12 mai) et la pravastatine (10 août) qui représente à elle seule un marché de 375 millions d'euros. Depuis 2004, on note l'arrivée dans le Répertoire de génériques à forte valeur ajoutée. Ce ne sont plus les volumes qui comptent mais chaque boîte délivrée. Cette tendance s'est confirmée en 2005 et va s'accélérer en 2006. Le prix moyen des lancements 2006 à la boîte sera souvent le double ou le triple du prix moyen actuel des génériques. Mais, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...