Le Moniteur des Pharmacies n° 2621 du 25/03/2006
 

RECHERCHE

Actualité


Il va falloir compter avec le lipidome, véritable carte des différents acides gras présents dans le tissu adipeux. Il serait un indicateur potentiel de risque de cancer du sein lié à l'alimentation. Si ce lipidome confirme qu'il est un reflet fiable des lipides consommés et des interactions complexes entre différents acides gras du tissu adipeux, il permettrait de rééquilibrer le régime alimentaire et de retarder l'apparition du cancer du sein. 329 femmes présentant une tumeur du sein ont été suivies. L'analyse du tissu adipeux montre que la diminution du risque de cancer est associée à un faible rapport entre les taux d'acides gras polyinsaturés oméga-6 et oméga-3, en présence d'un taux élevé de mono-insaturés. Source : INSERM.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...