Le Moniteur des Pharmacies n° 2619 du 11/03/2006
 

PROFESSION

Actualité


Après le journal de France 2 relayant Que choisir, les clients me disaient : "On vient parce qu'on vous aime bien mais on sait que vous nous volez." Pourtant ce sont les labos qu'il faut blâmer pour les explosions de prix du non-remboursable ! » Cette réflexion d'une pharmacienne du Puy-de-Dôme en dit long sur le malaise provoqué par l'enquête de l'UFC-Que choisir comparant des prix sur 1 200 officines (avec des écarts allant de 36 à 170 %, du simple au double pour des Nicopatch...). Pourtant, il n'y a aucune discussion sur ce point : les prix du non-remboursable sont libres, fermez le ban ! En revanche, Que choisir relève que le consommateur doit ici pouvoir faire jouer la concurrence. Et là, le bât blesse. L'association de consommateurs constate que ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...