Le Moniteur des Pharmacies n° 2619 du 11/03/2006
 

POST-AMM

Produits

Prescription


D'après une étude française, la pioglitazone (Actos) permet de réduire les lipoatrophies provoquées par la prise d'antirétroviraux. 130 patients VIH + ont reçu soit 30 mg de pioglitazone par jour, soit un placebo pendant 48 semaines. Au terme du traitement, les patients sous Actos présentaient un gain médian de graisse périphérique de 0,38 kg alors qu'il n'était que de 0,3 kg pour les sujets sous placebo. En revanche, ce bénéfice n'apparaît pas chez les patients sous stavudine. Si les chercheurs ne savent pas encore combien de temps cet effet de la glitazone se manifeste, ils concluent que la molécule permet de corriger de façon modérée la lipoatrophie. Source : Agence de presse médicale.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...