Le Moniteur des Pharmacies n° 2619 du 11/03/2006
 

CYBERPHARMACIES

Actualité

L'événement

Selon l'Organe international de contrôle des stupéfiants, de plus en plus de médicaments sont vendus illégalement sur Internet. Son rapport 2005 est un véritable signal d'alarme contre ce qu'il est convenu de nommer des cyberpharmacies.


Fentanyl, méthadone, codéine, amphétamine, pentazocine, bromazépam, diazépam, témazépam... Tous ces médicaments, qui font pourtant l'objet de contrôles internationaux très stricts, sont en vente libre sur Internet. On peut les trouver sur des sites de pharmacies illicites dont vous avez peut-être déjà reçu la publicité par le biais de « spams », ces e-mails qui s'immiscent dans votre boîte aux lettres électronique. Une activité en plein boom qui se joue des frontières et des ordonnances et que dénonce aujourd'hui l'Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS). Selon lui, le trafic international de ces substances a explosé ces cinq dernières années. Des sites passe-frontières. « Compte tenu du caractère très volatil et souple du marché des cyberpharmacies, il est difficile d'évaluer de manière rigoureuse l'étendue du problème », écrit pourtant l'OICS. C'est ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...