Le Moniteur des Pharmacies n° 2619 du 11/03/2006
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


Ce n'est pas la première mais c'est la seule à s'intéresser en premier lieu au patient de ville. La Clinique des anticoagulants*, basée à l'hôpital Lariboisière à Paris, se veut une aide de proximité pour les médecins de ville en cas de difficultés au cours d'un traitement anticoagulant. De l'avis de Claire Bal Dit Sollier, fédératrice du projet, le pharmacien a un rôle à jouer dans ce projet : « On essaie de monter un réseau avec tous ceux qui gravitent autour du patient anticoagulé. On a plutôt travaillé jusque-là avec les médecins et les biologistes de ville, mais l'idée est de fonctionner avec les réseaux qui existent déjà. Les médecins sont souvent peu conscients de l'iatrogénie des antivitamines K. Ce n'est pas leur priorité. Ils gèrent des patients souvent ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...